Dr. Renate Hofbauer
 

Johann Strauss

Les programmes énumérés ci-dessous peuvent être combinés à volonté et, selon vos goûts personnels, assemblés en une demi-journée, une journée entière et une soirée (voir aussi Evénements).

Haus der Musik

Dans ce musée interactif des sons, le monde des tons nous devient proche de façon variée et passionnante.  A l'aide de dés vous pouvez composer votre propre valse ou bien, à un autre endroit, vous essayer comme chef d?orchestre des musiciens du Wiener Philharmoniker qui feront à la fin un commentaire sur votre performance. Ou encore voulez-vous savoir à quoi Mozart a bien pu ressembler. Des portraits robots de lui et de sa femme Constance en donnent une idée.  A côté de Johann Strauss et Mozart, des salles sont consacrées à bien d'autres grands compositeurs autrichiens et au Wiener Philharmoniker mondialement célèbre.

Sammlung alter Musikinstrumente

Collection d'anciens instruments de musique, ce musée extraordinaire est né de la passion de collectionneurs des Habsbourg.  A côté de nombreux instruments intéressants de différentes époques depuis la Renaissance, on peut y voir aussi quelques curiosités.  En plus on peut contempler un violon provenant de la succession de Léopold Mozart,  la seule photo originale de l'orchestre de Johann Strauss, le violon et le portrait de Lanner et bien d'autres choses encore.

Zentralfriedhof

Le plus grand cimetière de Vienne aux innombrables tombes d'honneur, entre autres celles de Johann Strauss père, Johann Strauss fils et sa dernière épouse Adèle, ses frères Edouard et Joseph ainsi qu'un monument mortuaire à W. A. Mozart et à d'autres grands hommes de la vie culturelle, économique et politiques viennois. Et un monument d'honneur pour W. A. Mozart.  La tombe commune de Mozart se trouve au cimetière St Marx (voir plus haut).

Stephansdom

Visite intérieure et extérieure du symbole de Vienne. Là se sont mariés Mozart et Strauss et là l'empereur François-Joseph a peut-être conclu un mariage de raison avec son « amie » Katharina Schratt. Au cours de la visite nous entendons parler, entre autres, de la tradition de l'embaumement chez les Habsbourg, des règles de l'enterrement au 18ème siècle, de la bénédiction de la dépouille de Mozart et des dessous de son enterrement dans une soi-disant tombe de pauvre.

Wiener Staatsoper

Première construction monumentale de la Ringstrasse, l'opéra de Vienne fut ouvert en 1869 avec « Don Giovanni » de Mozart et le ler janvier 1892 eut lieu la première de l'opéra « Ritter Pazman » de Johann Strauss. Au cours de la visite nous voyons la salle, le vestibule, les salons destinés aux entr'actes, le salon de thé de l'impératrice Elisabeth et, selon les possibilités, nous pouvons même monter sur la scène de cet opéra mondialement connu. Naturellement, nous entendons parler du bal de l'opéra, le point culminant très suivi dans le monde du carnaval de Vienne. Il est de tradition que le soir de la Saint Sylvestre y soit donné l'opérette de Johann Strauss « la Chauve Souris ».

Theater an der Wien

Scène des nombreuses premières des opérettes de Johann Strauss - sauf « une Nuit à Venise » : pourquoi - nous l'apprenons au cours de la visite.  La porte de Papageno rappelle le fondateur du théâtre Emmanuel Schikaneder, librettiste de la « Flûte enchantée », ami et frère de Loge de Mozart. C'est là qu'ont eu lieu la première des immenses succès des comédies musicales « Elisabeth » et « Mozart ».  L'un des plus anciens théâtres de la ville à l'histoire mouvementée, de nos jours nouvel opéra de Vienne. 

Donauwalzerhaus

Maison du Beau Danube Bleu.  Visite de l'appartement de Strauss dans la Praterstrasse, actuellement Musée Strauss.  C'était l'appartement de ville du roi de la valse pendant son mariage avec sa première épouse, la chanteuse d'opéra Henriette (Jetty) Treffz.  Là Johann Strauss composa sa mélodie la plus connue dans le monde entier, la valse du Beau Danube Bleu qui passe aussi pour l'hymne autrichien « inofficiel ». L'histoire de l'origine de cette valse éclaire le génie en marketing du roi de la valse. 

Café Dommayer

Visite du café Dommayer près de Schönbrunn, successeur du légendaire Dommayer où Strauss le fils, contre la volonté de son père, fêta à 19 ans ses débuts de chef d'orchestre (avec, selon les possibilités, concert d'un orchestre de dames). Pour le centenaire de la mort du roi de la Valse en 1999 on a dévoilé un buste du compositeur devant le café.  Tout près, se trouve un autre logement (à voir seulement de l'extérieur) et l'hôtel dans lequel il se retira après la mort de sa première femme Jetty dont la dépouille mortelle repose au cimetière de Hietzing.

Musikverein

Siège des Wiener Philharmoniker qui jusqu'à nos jours transportent la musique de Johann Strauss à travers le monde.  Pour son inauguration en 1870 Johann Strauss composa la valse « Freut euch des Lebens » et plus tard lui fut conféré le titre de membre d'honneur de la Gesellschaft der Musikfreunde (Société des Amis de la Musique).  Le concert du Nouvel An est retransmis tous les ans depuis la Salle Dorée à un public du monde entier comptant par millions. Visite possible selon le cas.

Karskirche

Dans l'église Saint Charles, la plus belle église baroque de Vienne, une des principales oeuvres des architectes Fisher von Erlach père et fils, Johann Strauss épousa sa deuxième femme, Lily.  C'est la raison pour laquelle le plus célèbre des Autrichiens devint plus tard citoyen allemand. On y entend parler des dessous de l'affaire. Jusqu' à annulation, il est possible en ascenseur de s'approcher tout près des merveilleuses fresques de la coupole et de les admirer à les toucher.

Stadtpark mit Strauss-Denkmal

Au cours d'une promenade dans le magnifique Stadtpark, rendons visite au Monument du roi de la valse.

Strauss-/Lanner-Denkmal im Rathauspark  

Arrêtons-nous devant le monument de Strauss et Lanner dans le parc de l'Hôtel de Ville à l'occasion d'un événement qui y est donné, par. ex. le Festival de musique filmée en été, le Marché de Noël à la période de l'Avent, etc.

Pour plus d’idées voir Evénements.